Grosse victoire au collège Gandhi !

Les personnels du collège Gandhi à Fougères ont fait grève trois jours durant pour faire entendre les manques importants qui mettaient à mal le fonctionnement du collège et dégradaient considérablement les conditions de travail de toutes et tous.

 

Collège Gandhi en grève pendant trois jours en février 2024 : pourquoi cette grève ?

Le troisième jour, le DASEN en personne s’est rendu au collège pour rencontrer les grévistes, qui ont exprimé leur souffrance et fait entendre leurs revendications.

 

Voici ce qu’ils ont obtenu :

• le remplacement immédiat de la collègue en arrêt en charge des EFIV ainsi qu’un renforcement de ce dispositif par un abondement d’heures ;
• un AED supplémentaire pour venir renforcer la vie scolaire ;
• le recrutement éventuel (si candidature) d’un assistant prévention sécurité APS ;
• le renforcement du pôle médico-social par l’attribution d’un temps partiel supplémentaire ;
• l’évolution du dispositif d’accueil des EFIV et du poste dédié à la rentrée ;
• la mise en place immédiate d’un groupe de travail pour réfléchir à ces nouvelles modalités d’accueil ;
• la poursuite de la réflexion sur la carte des dispositifs, et notamment la répartition sur d’autres établissements ;
• l’assurance de soutenir le classement de l’établissement en REP pour une possible rentrée 2025 ;
• la possibilité d’obtenir des HSE pour mener à bien les projets sur la fin de l’année ;
• la possibilité d’obtenir ponctuellement des temps de concertation en équipes pédagogiques sur temps scolaire afin de travailler sur l’accueil des élèves à BEP ;
• l’assurance de rencontrer Madame la Vice-Présidente du Département pour évoquer les questions budgétaires liées à la spécificité de l’établissement, ainsi que la carte scolaire.
 

Les personnels précisent bien que le mouvement n’est que « suspendu » car ils resteront vigilantes et vigilants à la bonne application des engagements pris par l’administration.

Démonstration faite : la grève reste le moyen le plus efficace de se faire entendre et de faire bouger les lignes pour la satisfaction des revendications!

 

Il ne faut pas lâcher !

Bravo aux personnels du collège de Gandhi à Fougères !