Accueil

 

Edito

La bride et la muselière 05/03/2020 -

Au moment où nous écrivons ces lignes, notre confédération vient de signifier au gouvernement qu’elle ne participerait plus à la conférence sur le financement du système prétendument universel de retraite par points, et elle vient d’être rejointe par la CGT. Cela dit, ne pas mettre les pieds du tout dans cette galère aurait constitué un signal au moins aussi fort que nous aurions salué avec enthousiasme.

A ce stade de la mobilisation contre la casse de nos retraites, un bilan d’étape s’impose : la journée d’action du 5 décembre, pour massive qu’elle ait été, n’a débouché sur des grèves reconduites que dans un nombre limité de secteurs (dont l’Education nationale) et certains autres n’ont rejoint le mouvement que longtemps après. L’isolement des camarades de la RATP et de la SNCF les a poussés, comme l’espérait le gouvernement, à suspendre leur mouvement, la mort dans l’âme comme on peut l’imaginer.

Il reste donc à créer les conditions d’un rebond. Il est impératif de remonter au front et tous secteurs confondus cette fois, pour une offensive générale. On peut reprocher tout ce qu’on veut à ce gouvernement, mais pas d’être idiot au point de créer les conditions de sa propre défaite. Il table sur une (...)

 

Mobilisation à venir

Le télétravail : des textes existent, le SNFOLC 35 appelle à leur respect ! - Ces derniers jours, notre employeur multiplie les cafouillages et les aberrations : obligation de venir sur son lieu de travail en pleine pandémie, se réunir pour participer à des conseils de classe alors que de l’avis du corps scientifique et médical, il s’agit d’un facteur de contagion…Passons également sur le mépris habituel avec lequel le (...)

Où sommes-nous ?

Coordonnées

SNFOLC, 35 rue d’Echange, 35000, RENNES.
5 minutes à pied de la station de métro Saint-Anne.

Tél : 02 99 30 78 80

Afficher la carte en plein écran