Communiqué intersyndical du 19 mars sur la gestion de la crise COVID-19

Depuis le début de l’épidémie du COVID-19 qui a entraîné une crise sanitaire sans précédent, les services publics, et tout particulièrement le service public de la santé sont en première ligne.

Alors que seuls les services de santé sont salués dans leur engagement quotidien par E. Macron et le gouvernement, l’ensemble des fonctionnaires et les missions qu’ils servent continuent dans les faits d’être abandonnés.

Toujours pas ou trop peu de moyens. Toujours trop peu de personnels.

Aucune mesure d’urgence décidée.

Lire la suite ci-dessous.

Ajout post communiqué : depuis le 21 mars 2020 suspension du jour de carence.