Hold up sur les HSE et IMP (suite!)

On se rappelle que fin avril, dans le cadre de la réduction des crédits de 700 millions d’euros à l’Education nationale, le ministère avait demandé aux rectorats de reprendre les budgets correspondants aux Heures Supplémentaires (HSE) et Indemnités pour Missions Particulières (IMP) non consommées dans les établissements. 

Ce gouvernement, qui ne fonctionne que par le mépris et les coups de forces, a finalement été contraint de reculer sous la pression des personnels et la menace des mobilisations. 

 

Craignant la colère et l’explosion, le ministère annonçait en plein 1er mai que les moyens étaient conservés jusqu’à la fin de l’année.

La suite ci-dessous !