Baccalauréat 2021 : contre la généralisation du contrôle continu !

Les professeurs de Philosophie, de Lettres, les professeurs convoqués au Grand Oral et leurs collègues multiplient les prises de position, les AG, les rassemblements. Nombre d’entre eux étaient présents et manifestaient leur ras le bol face à la mascarade qu’est devenu le baccalauréat et au mépris du ministre. Des centaines de collègues se sont réunis les 16 et 17 juin à Lille, Bordeaux, Grenoble, Montpellier, Périgueux, Paris, par exemple. Les professeurs prennent position pour le rétablissement des épreuves nationales, anonymes, terminales et ponctuelles dans toutes les disciplines dans des déclarations communes, comme en Gironde, en Isère, en Dordogne, à Versailles.

Dans chaque académie, les professeurs adoptent des prises de position adressées au ministre pour dire que la coupe est pleine comme à Dijon, en Guadeloupe. Ils ont raison ! Car tout le monde fait face à une dévaluation de l’examen terminal. Et chacun sait que le contrôle continu, ce sont des pressions continuelles sur les enseignants de la part de tous. Et le baccalauréat, ce n’est pas un diplôme maison, c’est un diplôme reconnu dans les conventions collectives, c’est le premier grade universitaire qui doit permettre d’entrer dans la filière de son choix. Or avec ce système du contrôle continu, Parcoursup prend toute sa puissance d’élimination du lycéen pour l’emmener vers le programme « un jeune, une solution », et des petits boulots mais sans les études choisies.

 

Or, le ministre propose de pérenniser le contrôle continu intégral…

Des enseignants de philosophie mobilisés contre l’organisation de la correction du bac

Des enseignant.e.s de philosophie de l’académie sont s mobilisé.e.s contre la numérisation des copies et le raccourcissement du délai de correction.

 

Un premier courrier a été adressé au recteur mardi dernier (1er document ci-dessous), sans avoir de réponse directe, suivi d’un second courrier (2ème document), demandant une audience.

Plus bas, la réponse du recteur : une fin de non recevoir.