Rassemblement contre le jobdating et les nouvelles règles d’affectation des TZR et contractuels

Mercredi 6 juillet à 14h30 devant le rectorat  de Rennes !

 

La phase d’ajustement, qui a lieu en juillet, nomme les TZR et les contractuels sur des BMP à l’année. Or, cette année, le rectorat de Rennes a décidé de renverser les règles.

Pour certaines disciplines dites déficitaires, et dans certaines zones géographiques de l’académie, le rectorat a annoncé lors du CTA du 9 juin 2022 qu’il affecterait en priorité les contractuels nouvellement recrutés en ce mois de juin, lors d’une journée « jobdating », à l’image de ce qui s’est fait à Créteil, Versailles…

 

C’est un renversement total d’un système qui garantissait une possible affectation à l’année pour les personnels titulaires TZR.

Le calendrier retenu pose problème également : nos collègues doivent attendre le 20 juillet pour connaître leurs affectations pour la rentrée 2022-2023.

 

Le SNFOLC n’a pas attendu pour réagir et s’est adressé directement au recteur pour qu’il revienne sur sa décision. Recteur qui reste sourd.

Il est urgent de construire le rapport de force dans toute l’académie.

Le SNFOLC 35 a organisé une réunion mardi 21 juin dans ses locaux pour décider de la réponse à donner au recteur : l’AG réunie a décidé d’un rassemblement devant le rectorat, avec une demande d’audience au recteur pour lui demander de revenir sur sa décision.

Les SNFOLC du 22, du 29 et du 56 sont dans la même dynamique. Ce sont les 4 départements ensemble que nous parviendrons à faire céder le recteur.

Soyons nombreuses et nombreux devant le rectorat pour revendiquer :

Non au job dating

Non à la contractualisation massive contre les droits statutaires des fonctionnaires

Titularisation de tous les contractuels qui le souhaitent
 
Ouverture exceptionnelle de concours supplémentaires de recrutement ouverts aux étudiants de L3