Quand les AESH du département organisent la montée sur Paris

Mercredi 8 septembre 2021, des personnels AESH se sont réunis à l’UD FO 35  avec les syndicats FO du premier et du second degrés.

Objectif : construire la montée sur Paris pour porter les revendications directement au Ministère.

Lors de cette réunion, il a été décidé de participer à la convention nationale du 15 septembre, convention qui se déroulera en visio pour permettre à un maximum de départements de prendre part à la construction de la mobilisation. 

Le SNFOLC 35 est inscrit à cette convention.

Deux représentants AESH présents à la réunion le sont aussi.

Parce qu’il est nécessaire d’étendre la mobilisation et faire de la montée sur Paris une réussite.

 

Voici la prise de position qui sera lue par les représentants AESH :

 » Nous, AESH d’Ille-et-Vilaine, réunis en AG à l’Union départementale de Force ouvrière 35 le mercredi 8 septembre 2021, portons les revendications suivantes, certains que ces progrès profiteront aux personnels et aux élèves :

– En 1er lieu, la création d’un véritable STATUT (corps de fonctionnaires d’état) pour tous les AESH, une brigade de remplaçants ainsi que le respect des obligations personnelles des AESH dans l’élaboration de leurs emplois du temps.

– En second lieu, une rémunération et un déroulement de carrière justes et équitables qui nous permettront enfin de vivre décemment.

– Ensuite, la mise en place de formations qualifiantes, continues et en lien avec les spécificités des profils d’élèves accompagnés.

– Enfin, dans le respect du métier d’AESH, des missions d’inclusion et des élèves accompagnés, nous demandons un recrutement massif, le maintien de toutes les structures spécialisées et la fin de l’organisation en PIALs.

Pour toutes ces raisons, nous appelons à organiser activement dès aujourd’hui la montée de tous les AESH de France au ministère pour faire entendre nos revendications.

Nous invitons les autres personnels travaillant dans l’éducation nationale, enseignantes et enseignants, AED, CPE, infirmières, PSY EN EDO, médecins scolaires…, ainsi que les associations de parents d’élèves, à nous rejoindre dans cette action car l’inclusion systématique et la mise en place des PIALs ont des conséquences néfastes sur l’ensemble des personnels et des élèves. »

 

Vous êtes intéressé par l’idée de monter sur Paris rencontrer le Ministre, contactez-nous !