Retraits sur salaire et « Union sacrée »

Le temps, aujourd’hui, est à la protection de nos concitoyens et à la cohésion de la Nation. Le temps est à cette UNION SACRÉE qui consiste à suivre tous ensemble un même chemin, à retrouver cette force d’âme qui est la nôtre et qui a permis à notre peuple de surmonter tant de crises à travers l’histoire.

Emmanuel Macron, jeudi 12 mars 2020

 

Quelle belle union sacrée que de constater que les retraits sur salaire des personnels grévistes pendant les mois de décembre, janvier et février, se sont accélérés en cette période de confinement !

Finis les retraits par paquets de 4 jours chaque mois, comme cela avait été annoncé par le Ministre de l’Education nationale. Maintenant, ils y vont bloc. Fin mars, les collègues ont pu constater : 500 euros en moins sur le bulletin de salaire pour tel collègue, 300 euros chez celui-ci, 800 euros là-bas… Allant parfois jusqu’à 17 jours de retrait sur un seul mois!!! Et le mois prochain, qu’en sera-t-il?

La belle union sacrée que voilà !

La belle union sacrée… qui sanctionne les personnels de l’Education dans un contexte difficile de confinement, de télétravail imposé, de perte des libertés, de mise en danger des personnels par manque de matériel médical réclamé par toutes les préconisations de santé.

Comme lors du CHSCT ministériel du 20 mars dernier, « FO demande que des instructions soient données pour que les jours de grève ne soient pas retirés ».

 

Plus que jamais le combat doit continuer, celui contre la réforme des retraites, celui contre l’état d’urgence sanitaire, celui contre les réformes Blanquer et Parcoursup, celui contre toutes les contre-réformes autoritaires qui nous sont tombées dessus depuis plus de 70 ans…