Lauréats aux concours : affectation dans votre académie de stage

Le SNFOLC accompagne les futurs stagiaires

Fonctionnaire stagiaire à la rentrée 2021, vous devez vous connecter sur le serveur SIAL entre le lundi 3 mai et le vendredi 4 juin 12h00 (heure de Paris) pour saisir vos vœu(x) académiques ou demander un report de stage. Le Syndicat National FORCE OUVRIERE des lycées et collèges propose de vous aider et de suivre toutes les étapes de votre affectation, mais aussi de vous informer des conditions de stage l’an prochain.
Cet article apporte un certain nombre d’informations syndicales utiles. Néanmoins, elle n’est pas suffisante. Nous estimons en effet que l’aide du syndicat, les conseils, le suivi du dossier, sont essentiels. C’est pourquoi nous vous conseillons de contacter le syndicat ! Pour cela, c’est simple ! Remplissez un formulaire de contact à http://www.fo-snfolc.fr/contact-3/  et remplissez le formulaire de suivi ici

L’intégralité de notre 4 pages spécial lauréat au concours
Les textes : BO du 29 avril 2021

Les grandes étapes

Etape 1 : se connecter sur SIAL

le serveur SIAL est ouvert du lundi 3 mai au vendredi 4 juin 2021 12h00. Il ne faut pas attendre le résultat de son admission pour s’y connecter.

Cette étape est essentielle : vous demandez à être nommé en qualité de fonctionnaire stagiaire en académie ou vous sollicitez un report de stage.
Sur le serveur SIAL, il faut préciser sa situation familiale et administrative : ces renseignements sont importants car ils peuvent être générateurs de bonifications si vous êtes concerné par une affectation selon le barème.
C’est également à cette étape qu’il faut indiquer quel concours vous privilégiez si vous êtes admis à différents concours.
Attention : déjà titulaire d’un corps de l’enseignement public de l’Education nationale, vous n’êtes pas concerné par cette étape car vous restez obligatoirement dans votre académie, à l’exception des lauréats des concours Psy-EN.

Vous déposerez également les pièces justificatives sur SIAL

Les vœux saisis sur SIAL sont modifiables jusqu’à la date limite. Les demandes de révision d’affectation sont possibles. Contactez le syndicat !

Etape 2 : affectations académiques

Le ministère procède aux affectations académiques du 9 au 19 juillet (selon les disciplines).
Les résultats seront affichés sur SIAL, dans la rubrique « affectations ».

Etape 3 : affectations en établissement

Les rectorats procèdent aux affectations en établissement. Les dates et les modalités d’affectation en établissement dépendent de l’académie obtenue : d’où l’importance de se rapprocher du syndicat pour être correctement informé(e).

Calcul du barème

Ces éléments de barème concernent les lauréats participants au mouvement inter-académique des stagiaires. L’affectation est en fonction des capacités d’accueil des académies, en cas d’extension (barème insuffisant pour chacun des vœux), le barème sera uniquement celui du rang de classement au concours et l’académie d’affectation sera déterminée selon un ordre pré-établi (voir annexe D du BO).

Rang de classement au concours
  • 1er décile : 150 points
  • 2ème décile : 135 points
  • 3ème décile : 120 points
  • 4ème décile : 105 points
  • 5ème décile : 90 points
  • 6ème décile : 75 points
  • 7ème décile : 60 points
  • 8ème décile : 45 points
  • 9ème décile : 30 points
  • 10ème décile : 15 points
  • liste complémentaire : 5 points

Outre les points relatifs au rang de classement au concours, les lauréats de l’agrégation bénéficient de 100 points additionnels sur tous les vœux formulés.

Situation professionnelle
  • Lauréats des concours de la session 2021, ayant effectué des services dans la fonction publique : 200 points sur le vœu 1 (académie d’exercice)
  • Bonification accordée sur l’académie de M1 :  65 points sur le vœu 1 (académie de M1)
  • Travailleur handicapé et bénéficiaire de l’obligation d’emploi : 1000 points sur le vœu 1
Situation personnelle
  • Rapprochement de conjoint : 150 points
  • Enfant(s) à charge de moins de 18 ans au 1er septembre 2021 : 75 points par enfant
  • Autorité parentale conjointe : 225 pour un enfant puis 75 par enfant supplémentaire
  • Parent isolé : forfait de 140 points

Nos revendications

Force Ouvrière continue de revendiquer que le ministère de l’Education nationale communique aux lauréats de concours les capacités d’accueil, académie
par académie. Faute de quoi, pour les lauréats affectés selon leur barème, la procédure de saisie des vœux continuera de se faire « à l’aveugle ».
De toute évidence « demander une académie » ne signifie pas toujours « l’obtenir » ! Sur les dernières années, parmi les lauréats affectés selon le barème,
environ un quart ont effectué leur stage dans l’une des trois académies franciliennes et plus de la moitié n’ont pas été affectés sur leur vœu 1 (parfois
même en ayant obtenu une bonification pour sa situation familiale).

FO condamne les conditions de stage des lauréats de concours, les pressions à tous les niveaux, la charge de travail beaucoup trop importante ainsi que  l’évaluation permanente et infantilisante. Pour FO, l’année de stage ne doit pas être une période d’essai, mais une année de formation avec le soutien et la bienveillance de la hiérarchie.

FO exige le droit à la titularisation de tous les collègues ! Il n’est pas acceptable qu’environ 300 lauréats des concours soient licenciés tous les ans. Adhérer au SNFOLC, c’est s’assurer d’être accompagné, conseillé et défendu toute l’année.

La réforme des masters MEEF et des concours 2022 est une étape de plus dans la contractualisation. FO en demande le retrait et le retour à un concours à  bac+3. Cette réforme prévoit un nouveau « professeur-alternant-étudiant », payé en-dessous du seuil de pauvreté pendant ses années de M1 et M2 avant de
pouvoir passer le concours en fin de M2. Les nouveaux enseignants auraient alors ensuite un service à 18 heures au 1er échelon. Soit un gain considérable pour l’état sur le dos des personnels en début de carrière. Et le ministre Blanquer qui ose parler d’augmenter l’attractivité du métier. La seconde épreuve orale, transformée en entretien d’embauche, dénature des concours de recrutement.