Les professeurs d’EPS ne doivent pas devenir les animateurs de la nouvelle école Blanquer !

Des conditions de reprises inacceptables !

Alors que le Covid-19 frappe encore, le Président Macron, le gouvernement Philippe et le ministre Blanquer poursuivent à marche forcée, au mépris de la santé des personnels et des élèves, la réouverture des établissements scolaires pour satisfaire aux injonctions économiques.

Les P.EPS paient cette réouverture au prix fort en étant privés de l’accès aux installations sportives et au matériel individuel alors que les élèves auraient pu les utiliser. Placés de fait dans l’impossibilité d’exercer leur enseignement, ils se retrouvent contraints d’exercer des missions d’encadrement diverses, de faire de l’AP, de surveiller la cours de récréation, les repas … Au nom de l’état d’urgence, leur statut est oublié et nié. De nouvelles tâches leur sont imposées.

Pour FO, c’est clair, les P.EPS ne doivent pas devenir

les animateurs de la nouvelle école Blanquer !