Rassemblement en hommage à Christine Renon, directrice à Pantin

C’est avec beaucoup d’émotion que les personnels ont pris connaissance du décès de notre collègue directrice de l’école maternelle de Pantin (93) et du courrier qu’elle a laissé.

Elle y décrit de manière très précise, avec un remarquable recul de quelqu’un qui a déjà pris une décision irrévocable, sa souffrance au travail. Elle y décrit, la surcharge de travail, l’amoncellement des tâches nouvelles, l’insupportable de la mise en œuvre des réformes qui se succèdent.

La situation ne peut plus durer.

Après la disparition de plusieurs collègues ces derniers mois, rien ne semble vouloir bouger du côté du ministre hormis des communications médiatiques.

Depuis des années, la FNEC FP-FO tire la sonnette d’alarme en CHSCT. Les contre-réformes : les rythmes scolaires, les réformes du collège et du lycée, la loi Blanquer, l’évaluation PPCR, la territorialisation de l’Ecole de la république, les suppressions d’emplois… nuisent gravement à la santé des personnels. Le ministre s’est toujours refusé à ce que le CHSCT enquête. Le management à la France Telecom utilisé pour mettre en place les nouvelles lois (restructurations dans le cadre des régions académiques ou des regroupements d’écoles, d’établissements ou de services, fin des CAP et des CHSCT…) : tout doit être immédiatement stoppé.

La FNEC FP-FO s’associe à la demande de réunion d’un CHSCT Ministériel extraordinaire. Elle y défendra l’exigence d’une véritable politique de prévention primaire des risques professionnels qui passe par l’arrêt des contre-réformes mises en œuvre ces dernières années. Elle exige du ministère qu’il publie le nombre de suicides du Ministère et qu’un vrai travail de prévention soit élaboré. Elle défend l’organisation d’enquêtes immédiates des CHSCT pour élaborer les mesures de prévention adéquates. Elle défend l’existence des CHSCT dont la loi de Transformation de la Fonction programme la suppression.

Ce que veulent les personnels, c’est que ça s’arrête !

Au moment où le gouvernement veut supprimer tous les régimes de retraites et baisser brutalement le montant des pensions, la FNEC FP-FO appelle les personnels à se réunir en AG pour poser les revendications et discuter de l’action qui permettra de mettre
un coup d’arrêt à cette spirale destructrice.

RASSEMBLEMENT EN HOMMAGE A CHRISTINE RENON

JEUDI 3 OCTOBRE 17H30

DEVANT LA DSDEN A RENNES